Coach POEBRA

Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Fermé
Commencer
This cours is currently closed

Dans cet espace, vous trouverez les contenus de la formation de coach du Programme d’Optimisation de l’Estime de soi et de la Bienveillance de la Réduction de l’Anxiété.

  • Les documents de travail du stage
  • Les enregistrements des visioconférences

Les documents de travail du stage

Livre : Pleine Présence, Apprendre à méditer pas à pas The Full-Presence Educational Process, Danis BOIS, 2020

POEBRA : Programme d’Optimisation de l’Estime de soi, de la Bienveillance et de la Réduction de L’Anxiété

Visioconférences du 13 Janvier 2021

Les défis de la méditation (56 mn)

Retour sur la méditation en direct qui a eu lieu de 8 à 9h.

  • Méditer pour soi (sensations, émotions, sentiments, états d’âme) – Pour autrui (sympathie, empathie, amour, bienveillance, compassion) – Pour une cause universelle (droit au respect, devoir d’amélioration des qualités humaines)
  • Créer une dynamique de groupe
  • Gérer le nombre : faire la même chose en même temps
  • Gérer la distance

Les défis de la méditation (46 mn)

Utiliser des consignes qui concernent tout le monde

Utiliser les canaux de transmission (silence, immobilité, relâchement, mouvement interne (énergie en mouvement), vie imaginaire positive (cause universelle), pour relever le défi de la distance (silence/ spatial), du nombre (tâche commune) et créer l’unité du groupe (immobilité).

La notion de coaching dans l’accompagnement du POEBRA (57mn)

Evolution du métier et de la place de la méditation dans nos pratiques. Interaction autour de la manière dont nous utilisons la méditations dans nos pratiques.

Pourquoi est-il nécessaire de faire du coaching ? Illustration du mémoire de Fabienne Guillaume (voir sur le site du CERAP). Un constat :

  • avec le toucher seul les patients sont passifs et contemplatifs
  • les expériences vécues comme extraordinaires demeurent souvent sans suite
  • les résultats sont meilleurs chez les personnes actives

L’objectif du coaching : Faire en sorte que l’expérience ne reste pas confinée dans l’intime.

Le POEBRA est un support pour réaliser le coaching. Il crée un cadre, un projet et offre une évaluation

Méditation sur la posture, l’immobilité et son impact sur le psychisme – Hommage à notre Anna (30 mn)

POEBRA et notion de coaching suite (45mn)

Le programme vise à créer un partenariat, une alliance.

Il faut créer un partenariat, une alliance, être progressif, être force de proposition et mettre l’accent sur la validation et la valorisation et sur l’opérationnalité de l’expérience.

Identifier la demande :

  • apprendre à méditer
  • améliorer l’estime de soi
  • déployer la bienveillance : l’empathie, la coopération
  • réduire l’anxiété

adopter une attitude de coach

  • connaitre son outil de travail
  • être convaincu de la force de son outil et en son efficacité en l’ayant appliqué sur soi-même
  • être un référent de facilitation
  • soutenir
  • trouver des solutions
  • dynamiser, motiver
  • permettre de prendre conscience des progrès par l’évaluation régulière (journal d’expérience)

Engagement du méditant à suivre le POEBRA (55mn)

Méditation silencieuse guidée par soi et pour soi-même (17h à 19h – 1h15)

Notion de confiance en l’outil.

Méditation silencieuse suivie du remplissage du journal d’expérience et de témoignages avec interaction

Visiosconférences de 14 Janvier

Coaching de la semaine 1 (1h15)

La zone proximale de développement de Vygotski.

Coaching au sujet des méditations 1 et 2 de la semaine 1.

  • L’immobilité du corps
  • La posture du corps

Coaching de la semaine 2 (41mn)

Interaction sur pourquoi on répète 3 fois les méditations

Le journal d’expérience et comment on l’utilise pour repérer le s points de facilité, de difficultés et de progressivité de la personne.

Coaching des méditations sur :

  • Le sens visuel
  • Le sens auditif

Les différentes manières de percevoir le mouvement interne.

  • Le tact interne :
  • Le sens visuel
  • Les bénéfices

Méditation sur le sens visuel (30 mn)

Animation du POEBRA avec le soutien du site (Hélène, 1h10)

Genèse du POEBRA (1h)

Point de comparaison avec la pleine conscience et spécificités de la pleine présence.

Construire le guide des méditations (1h)

Visiconférences du 15 janvier

Comment introduire le programme et coaching méditations 10 et 13 (1h36)

Coaching sur la bienveillance (1h26)

La signature de la pleine présence : le mouvement interne (21mn)

Méditation N°11 sur le mouvement interne et les qualités du coeur (51mn)

Recherche menée sur le POEBRA – Anne Lieutaud (42mn)

Argumentation de nos choix de recherche à partir de ce que l’on reproche aux recherches menées sur la pleine conscience (48mn)

Visioconférences du 16 janvier

Le Full Presence Educational Process (26mn)

L’éducation est centrale dans notre approche car méditer n’est pas inné, cela s »apprend. Inscription dans les neurosciences éducatives.
Apprendre à méditer et apprendre de sa méditation »

Une pédagogie, un processus à l’oeuvre avec une progressivité : faisabilité, chronologie, stabilité, évolutivité, répétition 3 fois, connaissance épar contraste, évaluation de ce que l’on peut faire seul.

Coaching :

  • Réunir un groupe
  • Faire une méditation en respectant la chronologie du programme et de la méditation, à votre manière, 20 mn
  • Faire écrire te décrire l’expérience
  • Refaire chez soi la méditation 3 fois
  • Etc.

Le coaching de l’attention : semaine 3 – Méditation 6 mn sur la flexibilité de l’attention (54mn)

Déploiement du travail de l’attention déjà initié lors des semaines 1 et 2.

  • sem 1 : durée, stabilité de l’attention sur l’immobilité pour soigner la distractibilité du débutant, la fluctuation de son attention.
  • Sem 2 : attention sélective : audition, visuel
  • sem 3 : attention sélective : poser l’attention ici ou là, sur un support tangible (fonctions visuelle, écoute, proprioception du corps) et impliquant avec 3 fonctions sollicitées (écouter, observer, sentir). Cela entraîne la personne à l’observation, l’écoute, et le ressenti non focalisé. Flexibilité de l’attention qui prépare l’attention ouverte avec superposition des activités. On n’est plus focalisé sur le silence, mais on prend acte. Idem pour la luminosité et l’immobilité. C’est la voie de préparation à la pleine présence. On développe aussi l‘attention partagée : faire plusieurs choses à la fois. On superpose les fonctions et l’implication. Prise de conscience du choix que l’on a d’orienter son attention. Quand la pensée prend la pas, on invite à reprendre les choses en main pour réajuster : repérer la fluctuation de l’attention qui n’est plus soutenue, sélectionner, choisir la fonction que l’on mobilise. L’attention exclusive est focalisée sur une chose de manière volontaire, focalisée, soutenue, durable et exclue ce sur quoi elle ne se pose pas.

Chaque méditation reprend ce qui a été fait la semaine précédente, mais de façon plus rythmée. Il y a un ordre, et on ne développe pas la présence à soi a avant d’avoir développé les conditions de présence à soi.

L’attention ouverte est une posture où l’on accueille tout ce qui vient sans filtre, sans attente, sans jugement.

La posture de présence c’est l’ouverture à tout ce qui est essentiel, à tout ce qui est en amont. On est dans un lieu sans pensée automatique, sans préoccupation.

Interaction (15mn)

Avant d’accéder à l’attention ouverte il faut entraîner la capacité de contrôler son attention : savoir réajuster son attention sur une cible, la focaliser, l’ouvrir. et alors ce qui se donne est toujours positif.

La méditation est là pour faire prendre conscience et c’est à la personne ensuite de prendre des décisions et de passer à l’action dans sa vie quotidienne.

Pour finir