Méditation Live avec Danis Bois du 02-06-2021 – Les indicateurs internes du sentiment d’exister (Episode #22)

La méditation du jour s’inscrit dans la continuité des deux précédentes sur le sentiment d’exister. Danis Bois guide les méditants vers l’exploration des indicateurs internes constitutifs du sentiment d’exister porté par le Sensible. Phase introductive Certaines personnes éprouvent le sentiment de ne pas exister à certains moments de leur vie. Pour illustrer cela, j’ai signalé l’expérience de l’ennui, de la monotonie où tous les jours sont pareils, ou les événements attractifs manquent, et d’autres exemples comme l’incapacité à s’affirmer auprès des autres et à exister dans le regard des autres. En réponse à ce sentiment de ne pas exister et en continuité avec les méditations précédentes, j’ai proposé une méditation qui s’appuie sur la spirale processuelle du rapport au corps Sensible. Ce concept spécifique de la méditation pleine présence reflète les vécus corporels qui se donnent dans l’expérience méditative sous la forme de sentiments générés par le contact avec le mouvement interne et/ou l’immobilité de repos. Phase d’immersion Après avoir proposé les trois conditions de base nécessaires à l’expérience du Sensible, j’ai invité les méditants à explorer sept indicateurs internes qui traduisent le cheminement intérieur vers le sentiment d’exister. Exploration des sept indicateurs du sentiment d’exister L’expérience du mouvement interne, …

Lire plus

Méditation Live avec Danis Bois du 26-05-2021 – Le sentiment d’exister (Episode #21)

Dans cette méditation pleine présence, qui fait suite à une méditation sur la vacuité et la plénitude (#20 en libre accès), Danis Bois explore le sentiment d’exister où le ressenti est associé à un acte de conscience qui nourrit le sentiment de la certitude permanente de soi et de sa singularité. Lors de notre dernière méditation (#20), nous avons exploré ensemble l’expérience de la vacuité à partir de la question centrale : la vacuité est-elle antinomique avec le sentiment d’exister ? La méditation de ce jour a développé le sentiment d’exister, et notamment lorsque nous sommes immergés dans la profondeur de la méditation pleine présence. Phase introductive J’ai introduit le sentiment d’exister à travers ma propre expérience de la méditation. Plus je me plonge dans la plénitude du vide, plus je me sens exister. J’ai dans ce moment là la conscience absolue d’exister, indépendamment de ce qui me caractérise et me constitue dans mon rapport à ma propre existence. Danis Bois Cette nature de sentiment inaugure la singularité de l’Homme. Il s’agit d’un ressenti associé à un acte de conscience : « Je sais que j’existe parce que je sens que j’existe ». Phase d’immersion J’ai décliné progressivement un certain nombre de …

Lire plus

Exceptionnel : Accès gratuit au replay d’une méditation hebdomadaire animée par Danis Bois – La vacuité et la plénitude (Episode#20)

Cette méditation porte sur la vacuité et la plénitude et s’inscrit dans une série de trois méditations sur le thème du sentiment d’exister. Elle part d’une interrogation centrale : la vacuité est-elle antinomique avec le sentiment d’exister? En effet, comme nous le verrons plus tard, le sentiment d’exister désigne une façon d’être particulière et singulière. Tandis que dans le langage courant, la vacuité renvoie à une notion de vide, d’absence, d’inconsistance, de manque d’intérêt et de manque de plaisir. Le thème de la vacuité m’a aussi été inspiré par un courrier que m’a envoyé Elodie C. : C’est la deuxième fois que je t’entends parler de la vacuité. Ayant étudié la méditation bouddhiste, pourrais-tu me dire ce que tu entends par ce terme ? Par ailleurs, tu as dit plus tard dans la méditation : « Nous ne cherchons pas le vide mais la plénitude ». Cela a résonné car j’ai toujours compris la vacuité comme étant justement pour moi la plénitude. Elodie C. Phase introductive Je n’ai pas souhaité discourir autour de la vacuité et du sentiment d’exister. J’ai proposé une immersion directe dans la méditation en créant les conditions d’expérience de la vacuité. Immersion J’ai déployé la méditation en trois …

Lire plus

Méditation Live avec Danis Bois – synthèse sur en résonance (Episode#19)

Cette méditation fait suite aux deux précédentes sur le thème de la résonance. J’ai commencé cette rencontre en répondant à la question posée par Sylvie Rosenberg, une amie de longue date : Dis-moi, fais tu une différence entre la résonance et la réciprocité actuante ? Ou bien emploies-tu le terme résonance parce qu’il est plus connu ? J’utilise le terme résonance parce qu’il est consensuel et tout le monde le comprend. De plus, il est inscrit dans le paradigme de l’accompagnement. La réciprocité actuante est la résonance qui a lieu au contact du mouvement interne, devenant du même coup un canal de transmission de soi à soi, de soi envers autrui, de soi envers la nature, de soi avec le plus grand que l’Homme. Les différentes dimensions de la résonance Dans la foulée, j’ai restitué les diverses dimensions de la résonance. Pour qu’il y ait résonance, il faut qu’il y ait : Une rencontre avec quelque chose ou quelqu’un (un regard, un son, un geste, un toucher, une parole, une attitude) Un ressenti (sensation, émotion, sentiment, état d’âme) Une attitude d’accueil (écoute, intérêt, attention) Une qualité relationnelle (empathie, sympathie, compassion, bienveillance) Une interpellation (être touché, impliqué, concerné) sollicitant la réflexion …

Lire plus

Méditation Live avec Danis Bois – Entrer en résonance avec soi-même dans la méditation

Cette méditation fait suite à la précédente en reprenant le thème de la résonance ou plus précisément : Comment entrer en résonance avec soi-même ? Dans la phase introductive très brève, Danis Bois a rappelé trois éléments clés qui sont en lien avec la dynamique de la méditation Grâce à la résonance on se sent vivant. Grâce à la résonance on se sent impliqué. Grâce à la résonance on peut entrer en écho avec le monde extérieur, avec soi et avec autrui. Danis Bois La méditation proprement dite Dans un premier temps nous avons créé les conditions de la méditation en insistant tout particulièrement sur la relation et la résonance avec le silence. On a pris son temps, et l’observation du silence est devenue une qualité de silence et la qualité de silence est devenue une qualité de présence et c’est la condition pour créer la résonance. Danis Bois Dans la phase d’immersion, il a été demandé de réaliser plusieurs attitudes : Avoir l’intention de ressentir et non pas de comprendre Apprécier les moments de silence qui s’immiscent entre les mots Avoir un sentiment de fierté d’être capable de s’offrir un moment à soi et pour soi Cultiver un sentiment …

Lire plus

Replay – Méditation du 03 Mars 2021 – Les différentes formes de présence

J’ai abordé les différentes formes de présence. Nous avons commencé par installer les conditions de base du silence, puis progressivement, nous avons exploré différentes natures de présence. Notons que la présence relationnelle constitue une des spécificités de notre pratique. La notion de présence est vaste et peut être abordée sous plusieurs angles que j’ai présentés dans le livre « la méditation pleine présence, les sept voies d’accès à la chaleur humaine » publié aux éditions Eyrolles. Je n’ai pas souhaité ici développer le concept de la pleine présence, mais plutôt proposé, dans une immersion méditative les différentes expériences qui sont reliées à chaque forme de présence. Nous avons ainsi tour à tour exploré : La présence spatiale, géographique. Etre là dans un lieu particulier, à un moment donné, où le méditant honore de sa présence ce moment de la méditation. Etre présent au présent. Représente la dimension temporelle de la présence : comment se poser dans l’instant présent ? comment mettre de coté l’hier et le demain ? Comment être conscient de ce que nous sommes en train de faire ou de ce que nous sommes en train de vivre ? La présence identitaire. Ce qui fait notre singularité : Ce que …

Lire plus

Méditation live – Episode 8 – La dimension universelle du mouvement interne

En introduction à cette rencontre, j’ai rappelé succinctement les spécificités de la méditation pleine présence, à savoir : le primat de la perception sur la conscience, la dimension relationnelle de la présence, la dimension éducative à travers le step by step, et enfin et surtout le mouvement interne. A cette occasion j’ai précisé la notion « interne » en tant que synonyme de « matière » lui donnant du même coup le statut de « mouvement matiéré ». En faisant des analogies avec le travail de Aurobindo j’ai remis au premier plan le mouvement interne dans la pratique méditative de la pleine présence. Cette force possède des mouvements dans mon corps, possède une masse, des intensité variables, on dirait le déplacement d’une substance vivante. Aurobindo Durant ma période universitaire et scientifique, j’avais mis de côté la dimension universelle du mouvement interne. Aujourd’hui, libéré de mes engagements scientifiques, j’ai le désir de partager mes découvertes à propos du mouvement interne. Les caractéristiques du mouvement interne Le mouvement interne appartient au plus grand que l’Homme. Il n’a pas été créé par l’Homme, Il est autonome par rapport à la volonté de l’Homme, La matière vivante est son lieu d’action privilégié Il est l’expression du principe actif du vivant …

Lire plus

Transition humaine et son cheminement

La semaine dernière nous avons abordé « le mental des cellules » et le mouvement interne en nous référant aux travaux de Sri Aurobindo et de Mère. Cette évocation n’a pas manqué de résonner avec l’expérience que vous vivez dans la méditation pleine présence. Les réactions suite à cette thématique ont été nombreuses nécessitant d’approfondir la méditation précédente en abordant notamment la question de la « transition de l’être humain ». La transition dans le processus évolutif du supra mental Transition en tant que cheminement inachevé de découvertes. Le propos de Mère va dans ce sens : Il y a quelque chose que je sens sans pouvoir l’exprimer. C’est quelque chose qui est un nouveau genre de perception. Une perception tellement plus vraie, tellement nouvelle que je ne sais comment l’exprimer. Mère 2. Transition en tant que nouveauté non perçue Ce n’est pas l’ancien qui se transforme, c’est un monde nouveau qui est né, encore modeste, inaperçu. Pourtant, il travaille, il croÎt. Mère 3. Transition en tant que situé à la marge de l’ordinaire. Donne l’impression que l’on est sorti de toutes les lois ordinaires. Mère 4. Transition en tant que repères non encore établis. Ce n’est ni ceci, ni cela. C’est une ondulation. …

Lire plus

Méditation Live avec Danis Bois – Episode #6 – Du mental des cellules au mouvement interne

Voici comme chaque semaine un petit résumé de la méditation live du jour. A la suite d’une relecture du livre « Le mental des cellules » de Satprem, édité chez Robert Laffont, j’ai orienté la méditation sur le thème : « Du mental des cellules au mouvement interne ». Dans la phase introductive, j’ai repris quelques phrases fortes à propos de la place du corps, du mouvement et de la conscience dans les recherches menées par Sri Aurobindo et Mère. Il semble que l’on ne puisse jamais comprendre vraiment que lorsqu’on comprend avec son corps. Le salut est physique. C’est la matière qui se regarde elle-même. Au fond de la matière, la solution est là. Une réorganisation de la matière par le pouvoir même de la matière. J’ai fait également le pont entre le mouvement interne et le mental des cellules. Ce mouvement, je commence à le sentir dans les cellules du corps : c’est un mouvement qui est une sorte de vibration éternelle qui n’a ni commencement ni fin. Satprem reprenant les propos de Sri Aurobindo et Mère Mère Durant la méditation, j’ai repris les conditions de bases habituelles et j’ai vraiment fait un mixage entre notre approche et celle de Mère et …

Lire plus

Méditation Live avec Danis Bois – Episode #5- La notion de supports dans la méditation et le rapport à l’instant présent.

J’ai abordé la notion de support. En effet, l’attention, la conscience ou la présence se posent toujours sur quelque chose : sur le silence, sur le corps, sur l’atmosphère sonore ou visuelle, sur la pensée, ou sur le mouvement interne. « Je pose mon attention sur quelque chose » « Je suis conscient de quelque chose » « Je suis présent à quelque chose » Et ce « quelque chose » constitue le support sur lequel se déploient les différentes formes de potentialités perceptives, cognitives et relationnelles. A travers cette méditation, j’ai mis en exergue les supports qui ont été utilisés lors des méditations précédentes sans avoir été nommés comme tels. L’immobilité du corps, le ressenti corporel, le groupe, le silence, le mouvement interne, la pensée dirigée, etc. sont autant de supports qui permettent au méditant de déployer de nouvelles compétences. Le support de l’instant présent Les principaux supports de toute méditation sont le silence, le corps et l’instant présent sans lesquels la méditation ne serait pas possible. Dans la méditation pleine présence, nous ajoutons le support du mouvement interne comme principe actif primordial de la méditation. J’ai insisté particulièrement sur l’instant présent en tant que support à la méditation : comment prendre conscience de l’instant présent ? …

Lire plus