Danis Bois vous offre l’accès à la Méditation Live animée le 15 septembre 2021 – Le jardin de l’âme (Episode #29)

Cette méditation introduit le thème de l’âme qui sera développé durant les deux prochaines méditations. Nombreuses sont les personnes qui m’interrogent sur l’âme et la place qu’elle a dans l’approche de la pleine présence. Cette méditation pose le postulat de l’unité entre le corps et l’esprit sans laquelle l’âme n’existerait pas. Nous sortons du système binaire qui consiste à séparer le corps de l’esprit pour aborder une vision ternaire qui associe dans une même globalité le corps, l’esprit et l’âme. 

Protocole

Puisque la dimension de l’unité corps esprit est constitutive de l’âme, j’ai pris soin de créer les conditions qui favorisent cette unité à travers le lien avec le silence, la relation avec l’immobilité relâchée du corps et le lien dynamique qui s’installe entre la posture immobile corporelle et l’esprit. Ainsi, grâce aux cinq facteurs dynamiques de la méditation : le silence, l’attention soutenue, l’immobilité, la qualité de présence et l’émergence du mouvement interne, nous avons exploré par le biais de la métaphore, les prémices du jardin de l’âme. 

Extraits choisis

Nous avons tous besoin de calme et de silence dans notre vie. Et l’on apprécie ce moment que l’on s’offre à soi même et que l’on s’offre aussi dans un but de ressourcement, de recul, de mise à distance des problèmes, de refuge. C’est comme une cabane que l’on a au fond de son jardin et dans laquelle nous allons quand nous voulons être seuls face à soi, avec soi, pour soi.

Quand on entre ainsi en relation de présence avec le silence, le silence devient actif. Il n’est pas seulement un lieu de silence, il est un lieu de ressourcement qui apaise l’esprit, qui anime l’âme. 

La stabilité de votre immobilité vous donne le sentiment d’être stable au niveau de votre esprit, l’esprit s’apaise en même temps que l’immobilité se stabilise corporellement.

Appréciez ce moment de tranquillité corporelle, appréciez le mariage entre le silence, l’attention soutenue et l’immobilité du corps. L’immobilité corporelle est très très importante dans la méditation pleine présence. Elle permet d’apaiser l’esprit, de relier l’esprit et le corps, condition sine qua non pour explorer l’âme. Et l’immobilité permet de déclencher et de révéler la puissance d’agir de l’âme, c’est-à-dire le mouvement que vous ressentez ou pas dans votre matière.

On a tous un coin de refuge à l’intérieur de nous-mêmes, il faut aller le chercher, le trouver, le construire, l’habiter.

On ne peut pas parler d’âme si on sépare le corps et l’esprit. L’union entre le corps et l’esprit est constitutif de l’âme.

Danis Bois

Si vous souhaitez participer à ces méditations, rendez-vous sur la page du site « Méditer en live avec Danis Bois« 

Laisser un commentaire